Comment développer son activité quand on a peu de temps ?

Vous avez déjà eu le sentiment que le seul moyen d’avancer est de travailler non-stop ?

Ne croyez pas tout ce qui se raconte : travailler 24h /24, 7j / 7 et 365 jours par an n’est pas la solution. Non seulement c’est contre-productif à long terme, mais c’est également toxique pour votre santé, votre bonheur et votre activité.

Essayez plutôt de travailler mieux et pas plus.

C’est particulièrement vrai si vous avez une activité et disposez de peu de temps pour travailler dessus. L’apprentissage d’habitudes de travail intelligentes et productives peut vous rendre exponentiellement plus efficace. De plus, cela peut prévenir l’épuisement professionnel trop fréquent chez les porteur∙ses de projet et vous aider à créer l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, équilibre dont vous avez besoin pour rester dans la course sur le long terme.

7 manières de travailler mieux et pas plus

1. Planifiez votre journée la veille au soir

Cette habitude qui ne prend que cinq minutes est la clé d’une productivité massive. À la fin de la journée, prenez quelques minutes pour dresser la liste des choses les plus importantes que vous devez faire le lendemain. Regardez simplement votre agenda et listez ce que vous allez accomplir et quand.

Ça peut paraître simple, mais ça vous fera gagner beaucoup de temps le matin. Vous saurez déjà ce que vous devez faire en premier, et vous ne perdrez pas ces précieuses heures où votre esprit est le plus frais et opérationnel à lire vos e-mails, à parcourir les réseaux sociaux ou à décider de ce que vous allez faire ce jour-là.

2. Éliminez les distractions

Des études montrent que la plupart des gens ne travaillent pas une journée complète de huit heures. En fait, si on décompose, beaucoup d’entre nous ne sont productif∙ves que pendant deux heures par jour. Deux heures ! Les six autres heures sont donc occupées par des distractions comme les réseaux sociaux, les e-mails et les vidéos de chats.

Pour mettre fin à vos mauvaises habitudes de travail, voici quatre façons d’éliminer les distractions dès maintenant :

  1. Mettez votre téléphone en mode avion.
  2. Déconnectez-vous de Slack (ou de tout autre service de messagerie que vous utilisez).
  3. Fermez les onglets du navigateur dont vous n’avez pas absolument besoin.
  4. Effectuez une seule tâche à la fois et arrêtez d’essayer d’être multitâche. Oui, vraiment!

3. Prenez soin de vous

La prévention de l’épuisement professionnel est indispensable si vous voulez travailler mieux, et cela commence par la priorité que vous accordez à votre bien-être personnel. Ça n’a pas besoin d’être compliqué ou de prendre beaucoup de temps. Par exemple, je commence ma journée par de la méditation, une activité physique et un thé verte.

Déterminez ce dont vous avez besoin pour vous sentir en bonne santé et plein∙es d’énergie, puis faites-en un élément non négociable de votre journée. Non seulement cela minimisera la fatigue de la prise de décisions, mais cela préparera votre cerveau à se concentrer sur l’accomplissement de vos tâches les plus importantes en premier.

4. Choisissez les bons indicateurs

Ne laissez pas les mesures de vanité comme le nombre de followers sur Instagram ou les vues sur YouTube vous distraire de ce qui fait réellement avancer votre activité. Donnez la priorité aux chiffres qui se traduisent par de la croissance – indice : la marge nette !

Par exemple, vous pouvez vous concentrer sur le nombre de rendez-vous clients que pris cette semaine, votre pourcentage de marge nette ou le montant des revenus que vous générez. Chaque fois que vous avez l’impression de tourner en rond, il est temps de revoir vos indicateurs. Une fois que vous avez fixé les bons objectifs, il est beaucoup plus facile de créer un plan d’action.

5. Jouez la partie sur le long terme

Essayez de ne pas paniquer pendant une période de sécheresse commerciale. Avoir une vision à long terme vous aidera à rester ancré∙e pendant les hauts et les bas inhérants à toute activité, vous permettant ainsi de prendre des décisions plus sages et plus réfléchies.

Par exemple, vous m’entendrez souvent recommander des activités annexes ou des emplois intermédiaires jusqu’à ce que vous soyez absolument certain∙e que votre activité peut subvenir à vos besoins financiers. Cela vient de ma propre expérience, où mettre de l’ordre dans mes finances personnelles m’a permis d’explorer différentes passions et opportunités sans tout risquer.

L’une des meilleures façons de travailler mieux et pas plus est de garder une vision à long terme. Vous serez en mesure de traverser les saisons naturelles de la vie sans vous laisser emporter par ce grand huit permanent.

6. Ignorez la concurrence

Se comparer aux autres ou essayer de battre ses concurrents est un état d’esprit qui s’auto-sabote. Pourquoi? Parce que ça vous centre sur vous-même et pas sur le service que vous apportez à vos clients.

Faites de votre grand cœur et de votre engagement auprès de vos clients votre plus grand avantage concurrentiel.

Il y aura toujours des gens à la recherche de votre USP (Unique Selling Proposition) et il y a de la place pour tout le monde. Plutôt que de vous laisser entraîner dans la comparaison, concentrez-vous sur votre positionnement afin d’attirer le bon type de client∙es.

C’est particulièrement important lorsque vous essayez de déterminer le prix de vos produits ou services. C’est une course vers le bas lorsque vous êtes en concurrence sur les prix. À la place, dépassez vos promesses en termes de valeur apportée et d’expérience client. Non seulement vous pourrez facturer suffisamment pour avoir des marges saines, mais les gens feront la queue pour payer ces prix.

N’oubliez jamais qu’en fin de compte, ce qui compte le plus, c’est qui vous servez et si vous le/la servez bien. La concurrence n’a pas d’importance.

7. Simplifiez pour amplifier

Pour terminer, voici un mantra qui me guide au quotidien : simplifier pour amplifier ! C’est la philosophie de faire moins pour faire plus. Au lieu d’essayer de faire toutes les choses, choisissez-en quelques-unes et faites-les vraiment, vraiment bien.

Cette stratégie vous servira à vie, surtout lorsque vient le temps de décider quels services offrir. Chaque fois que vous vous sentez trop engagée ou dispersé∙e, examinez vos sources de revenus, déterminez ce qui vous épuise – émotionnellement ou financièrement – et éliminez-le.

Simplifier est presque toujours la solution si vous voulez diminuer le stress et la fatigue tout en améliorant les résultats.

On a couvert pas mal de choses dans cet article, donc je suis curieuse. Quelle est la tactique que vous retenez le plus ? Vous pouvez en avoir plusieurs. Laissez un commentaire ci-dessous et faites le nous savoir.

Donnez autant de détails que possible. Votre histoire est peut-être ce dont une autre personne a besoin pour voir les choses sous un angle nouveau. Important : merci de partager vos pensées et vos idées directement dans les commentaires. Les liens vers d’autres articles, vidéos, etc. pourront être supprimés.

N’oubliez pas que vous êtes votre atout le plus important. Faites ce que vous devez faire pour protéger votre santé et votre activité de l’épuisement professionnel.